Eclairage sur le recrutement des office managers : critères, profils, salaires…

Entretien avec Joséphine de Lorgeril, fondatrice de My Office Company. Elle nous explique le processus de recrutement des office managers, les formations nécessaires ainsi que les codes de ce métier fraîchement débarqué en France.

Bonjour Joséphine, pouvez-vous nous présenter votre parcours ainsi que votre métier?
J’ai un parcours un peu atypique. Je me suis vite rendue compte qu’il était difficile pour moi de faire des choix professionnels… Tout m’intéressait !

J’ai du coup décidé de m’orienter vers l’assistanat au sens large afin de pouvoir toucher au socle de la gestion d’entreprise. Puis… J’ai fait une rencontre incroyable lors d’un entretien d’embauche avec César Volaire… Et nous avons finalement décidé de collaborer ensemble. J’ai tout quitté il y a 3 mois, pour la Bretagne, et poussée par mes clients et candidats j’ai monté My Office Company pour combiner mes deux passions : le recrutement et l’office management.
J’accompagne et recrute les offices managers des Startups et PME parisiennes. L’Office Manager c’est un pilier stratégique, un rôle central notamment au sein des petites structures en plein essor. C’est un réel couteau suisse qui nécessite un savoir faire ET un savoir-être indissociables. Cela explique la difficulté que l’on a à les recruter.

Quels changements avez-vous observé dans le métier d’office manager ces dernières années?
J’ai surtout été très heureuse de remarquer la démocratisation du métier qui est arrivé tardivement en France. Il n’est pas toujours bien cerné par les entreprises. D’autant plus que le poste est vraiment différent d’une structure à une autre.
Il est important pour moi de bien cibler et qualifier le besoin avec mes clients à cet effet. Par ailleurs, j’ai pu constater que nous attendions de plus en plus que l’Office Manager prenne en charge la comptabilité… Or, ce n’est pas sensé être son métier. Il est triste de constater que certains recruteurs en profitent pour ajouter encore plus de missions… Comme si l’OM n’en n’avait pas assez ! (rires)

Peut-on dire que l’assistanat de direction se transforme peu à peu en office management?
On peut le dire, mais ce n’est pas vraiment le cas. Ce sont deux postes totalement différents.
L’Office Manager ne s’occupera pas de l’accueil, de la gestion d’agendas ou de courriers en général. Il faut dire que les dirigeants contemporains sont plus autonomes. Elle n’en reste pas moins un support qui épaule sur différents sujets tels que les RH, la Finance, les Services Généraux…

Avez-vous une typologie précise des entreprises qui recherchent des offices managers (taille, secteur…)? Y-a-t-il des tendances dans les domaines d’expertises recherchés par ces entreprises?
Je recrute principalement pour des sociétés entre 10 et 60 salariés. C’est vrai qu’au-delà, on perd la polyvalence recherchée, le levier de motivation premier des candidats. Il n’y a pas de secteurs privilégiés, les expertises recherchées dépendent souvent de l’organisation : avons-nous un service Finance ? un service RH ? L’envie de mettre en place l’aspect [email protected] qui est une réelle tendance de nos jours et qui prône la bienveillance et l’ambiance agréable dans le cadre de travail.
Cela va directement influer sur leurs recherches.

Concernant les candidats, est-ce qu’il y a des profils privilégiés par rapport à d’autres?
Les profils recherchés dépendent essentiellement du budget alloué pour le recrutement. Il est vrai que l’on peut observer une préférence pour les candidats ayant 2 à 5 ans d’expériences, car ils sont opérationnels, et ont l’habitude de mettre en place des processus permettant une certaine optimisation des méthodes de travail et seront aptes à se positionner sur des offres de création de poste. Ils connaissent également les logiciels et outils à mettre en place comme Trello, Slack et ont déjà un carnet d’adresse de prestataires pertinents afin de réduire les coûts.

Quelles formations amènent à ce métier couteau-suisse?
Les formations d’Office Manager sont encore rares, cependant elles commencent à émerger. Je suis d’ailleurs en train de réfléchir à un partenariat avec certaines d’entre-elles. Il n’y a pas de profils types d’office manager. Elles peuvent très bien détenir un BTS Assistanat Manager, Secrétariat, ou avoir obtenu une Licence en Comptabilité/Gestion des entreprises… venir des ressources humaines, mais les profils autodidactes ne sont pas exclus non plus !

Qu’en est-il des prétentions salariales, sont-elles homogénéisées?
Malheureusement, les salaires ne sont pas très homogènes. Les dirigeants n’ont pas toujours le budget ou conscience de l’importance du poste et de l’ensemble des sujets que peut couvrir l’OM. Mais disons que l’on arrive en moyenne à ce type de prétentions:

  • Junior : 25-30K €
  • 1 à 3 ans d’expériences : 30-35K €
  • 3 à 5 ans d’expériences : 35 à 40K €
  • Senior : 40 et 50K € (et plus pour les plus chanceux !)

 

Quels conseils pouvez-vous donner aux potentiels futurs office managers?
Question difficile… J’ai envie de leur demander d’apprendre l’anglais !! Non je rigole, mais cela fait souvent la différence entre deux profils. Et en France, je trouve que les candidats parlant une seconde langue sont encore rares.

Et pour les entreprises qui veulent recruter?
Je pense qu’il est important de bien cerner leur besoin avant de se lancer dans le recrutement. De bien définir s’il s’agit d’un poste d’Assistant Gestion, d’Office Manager, d’Assistant de Direction, de Chief Happiness Officer. Et surtout d’être prêt à faire confiance à leur futur Bras Droit afin qu’il puisse apporter la valeur ajoutée tant attendue et être épanoui à son poste.

 

Joséphine de Lorgeril, fondatrice de My Office Company

My Office Company accompagne, conseille et recrute pour le compte de sociétés françaises et internationales. Nous épaulons les organisations dans la définition de leurs besoins et attentes afin de leur apporter un réel soutien dans l’élaboration de leurs stratégies RH. Nous travaillons essentiellement par approche directe afin d’attirer les meilleurs profils! Par ailleurs, nous attachons une importance toute particulière au suivi du processus que ce soit du côté du client comme de celui du candidat. Nous suivons de près l’intégration de nos candidats tout au long de leur parcours chez nos clients. Nous recrutons les meilleurs Office Manager notamment pour les startup et PME parisiennes en plein essor, mais également les profils assistanat, CHO, Direction Administrative et Financière !